Les premiers kilomètres

J’ai reçu hier ma Tesla Model 3, et j’ai déjà réalisé une cinquantaine de kilomètres avec. Voici quelques premières impressions, positives et négatives (en italique les points ajoutés depuis):

L’électronique

  • Le son est d’une excellente qualité, et le système Spotify fonctionne bien, la radio aussi.
  • Je n’ai pas réussi à importer mes contacts sur la voiture. j’ai dû passer deux appels en cherchant sur mon téléphone. Cela semble dû finalement à un rêglage de mon téléphone, et tout se passe bien maintenant.
  • Le GPS est de très bonne qualité, mais les informations de circulation semblent parfois légèrement datées. J’ai eu l’impression, sans vérifier formellement, qu’elles étaient un peu en retard par rapport à ce que montre Google Map.
  • Le logiciel fourni à la livraison de la voiture (version 2019.15) est très en retard (version actuelle 20.19.32), avec, par exemple, l’absence des petits jeux de conduite. Cela peut expliquer (partiellement) pourquoi la cartographie n’est pas à jour.
  • Le GPS a deux réglages pour la carte, un fixe, un qui suit la voiture. J’ai mis du temps à comprendre que l’on passe de l’un à l’autre en appuyant sur l’icône boussole en haut à droite.
  • La clé avec le téléphone ne fonctionne pas toujours. Ce matin (deux jours après la réception), j’ai dû utiliser la petite carte de crédit deux fois. A chaque fois, la musique était branchée en bluetooth sur le téléphone. Il est possible que l’on ne puisse pas démarrer la voiture avec le téléphone s’il sert aussi pour la musique bluetooth. Cette hypothèse semble confirmée aujourd’hui: quand je branche la radio, pas de soucis pour démarrer la voiture avec le téléphone.

La conduite

  • Le silence à basse vitesse est très impressionant. A plus haute vitesse, si le bruit du moteur reste discret, on entend bien l’habitacle vibrer dès que la route est irrégulière, et on entend aussi le bruit du vent (voir le test complet ici).
  • L’autopilote mets une trentaine de kilomètres à s’étalonner. Le progrès est indiqué par la route bleue autour du volant en haut à gauche de l’écran. Tant que l’étalonnage est en cours, pas d’auto-pilote
  • On s’habitue immédiatement à l’écran, et à l’absence de compteur de vitesse.
  • Il n’existe pas, où je n’ai pas trouvé, la fonction de limiteur de vitesse simple pour éviter les radars tout en gardant le contrôle.
  • J’ai l’impression que le retour de clignotant fonctionne moins bien que sur mon véhicule précédent. Après avoir mis mon clignotant pour changer de file, j’ai dû, à la main, le remettre au neutre.
  • J’ai pû essayer l’auto-pilote pendant quelques kilomètres sur l’autoroute: cela a l’air de bien fonctionner, mais je n’ai pas compris quand l’auto-pilote gère juste la vitesse, et quand il gère la vitesse et la direction. Après le troisième jour, j’ai toujours des difficultés à mettre l’autopilote. De temps en temps, j’ai beau appuyer deux fois en bas, seul le régulateur adaptatif se met en route.

La recharge et la batterie

  • Par un coup de chance, j’ai pu récupérer dans le parking public que j’utilise une des 4 places dotées d’une charge gratuite. J’ai pu utiliser une prise de courant ‘normale’ proposant 3KW.H soit environ 8 heures pour passer de 45% à 80% de la batterie.
  • J’ai passé une dizaine de minutes à comprendre comment mettre en route la recharge, à travers le téléphone. Il est possible que le bouton permettant d’ouvrir la trappe à recharge soit cassé.
  • C’est très pratique de suivre le progrès de la recharge sur son téléphone.
  • La capacité de la batterie semble être indiquée à 500km.
  • La batterie s’est vidée de 1 à 2km par tranche de douze heures, une fois dans un endroit avec réception du téléphone, une fois dans un parking où le réseau ne passait pas. La voiture ne s’épuise donc pas à essayer de se connecter au réseau.
  • Cette nuit (10 SEP), j’ai perdu 4 à 5% de batterie (25 km) en laissant le mode sentinelle activé pendant 12h. J’ai le logiciel 2019.15 et il semble que les choses s’améliorent avec les versions récentes.
  • Aujourd’hui (09 SEP), j’ai laissé la voiture 12h au dehors (température interne de 35 à 40 degres), l’autonomie perdue dans ces conditions semble plus importante (3 à 5 km), peut-être à cause du refroidissement de la batterie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *